Le Togo et le Gabon discutent de la coopération en matière de lutte anti-terrorisme

Les présidents togolais, Faure Gnassingbé, et gabonais, Ali Bongo Ondimba, se sont entretenus mardi à Libreville, la capitale du Gabon, des questions de la coopération bilatérale et de coopération régionale en matière de lutte contre le terrorisme.

Le président togolais effectuait mardi une visite de travail et d’amitié au Gabon, a indiqué la présidence togolaise sur son compte twitter.

Il s’agit de la première fois qu’Ali Bongo Ondimba reçoit un chef d‘État depuis son accident vasculaire cérébral le 24 octobre dernier.

Citant une déclaration faite par Gnassingbé au terme de sa vite au Gabon, la présidence togolaise rapporte que les deux chefs d’Etat ont évoqué les questions relatives au développement de leur deux pays ainsi que la situation sécuritaire difficile dans la région du Sahel.

« Une situation qui commence, malheureusement, par toucher des pays plus au sud », a déclaré Gnassingbé, ajoutant qu’il est nécessaire de « renforcer la coopération régionale » afin de mieux faire face à cette menace.

Notant que cette visite entre dans la cadre des excellentes relations d’amitié et de coopération entre le Togo et la Gabon, la présidence togolaise rappelle que « les présidents Faure Gnassingbé et Ali Bongo avaient réaffirmé lors du sommet conjoint CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest)- CEEAC ( Communauté économique des États de l’Afrique centrale), tenu à Lomé le 30 juillet 2018, leur convergence de vue sur l’approche solidaire entre les communautés économiques régionales dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

La persistance des défis actuels en matière de paix, de sécurité et de développement en Afrique suggère un renforcement de cette collaboration et une mutualisation accrue des efforts pour une meilleure efficacité des mécanismes régionaux, souligne encore la présidence togolaise.

Et de rappeler enfin que le président togolais a récemment réitéré l’engagement du Togo dans le cadre de la coopération régionale pour la préservation de la paix et la stabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *