Accusation de BBC : Macky Sall promet de rétablir la vérité

Le président de la République, Macky Sall, a affirmé mercredi que la vérité sera « rétablie » sur les accusations de corruption contenues dans un documentaire de la BBC, une affaire visant Aliou Sall, son frère. « Je veux indiquer suite à un documentaire, qui a été diffusé par un grand média international la BBC sur la gouvernance des ressources pétrolières, au-delà du caractère personnel d’un citoyen qui a été mis en cause ou en tout cas accusé, un aspect qui a un caractère privé, sur lequel je ne peux intervenir , je tiens à ce que la vérité soit rétablie », a-t-il dit. Le président Sall s’exprimait après avoir accompli à la Grande mosquée de Dakar, la prière de l’Aïd el fitr ou Korité, célébrée le même jour par la majorité des musulmans sénégalais. La chaîne anglaise a diffusé en ligne dimanche soir un documentaire intitulé « Un scandale à dix milliards de dollars ».  Selon la BBC, des taxes dues à l’Etat du Sénégal par la société pétrolière Franck Timis auraient été versées à une société privée dénommée Agitrans qui appartiendrait à Aliou Sall, le frère du président sénégalais Macky Sall.
 Le président Macky Sall, réagissant à ce sujet, a annoncé que le gouvernement « va rétablir la vérité » dès ce mercredi sur la gouvernance des ressources pétrolières et gazières. « Jamais un pays n’a pris autant de dispositions anticipatives pour éviter les écueils par rapport aux ressources qui vont être exploitées dans les prochaines années (…) Je suis conscient que le Sénégal est désormais un pays pétrolier et gazier, il ne manquera pas de susciter de convoitises mais aussi de provocations utilisant même des citoyens nationaux. C’est des choses qui sont prises en charge », a-t-il dit. Le chef de l’Etat a donné des assurances quant à la « bonne gestion future » des ressources pétrolières et gazières, en rappelant les mesures mises en place depuis trois ans, parmi lesquelles la création du Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETROGAZ) et la création d’un Institut national du pétrole et du gaz pour former les meilleures ressources. Il assure qu’il ne se laissera pas divertir par les « forces déstabilisatrices basées » à l’intérieur et à l’extérieur. « Le Sénégal est un pays de droit. Nous savons que là où il y a du pétrole, certains vont tenter de déstabiliser le pays. Nous l’avons inclus dans nos plans. Le gouvernement va poursuivre cette affaire. S’il y a besoin de l’amener en justice, nous allons le faire », a promis Macky Sall. « S’il faut sanctionner, nous allons sanctionner. Toutefois, nous n’accepterons pas de fausses accusations. Je ne vais jamais déroger à la sauvegarde de l’intégrité du territoire, de la souveraineté du pays, quels que soient les adversaires en face », a ajouté Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *