les vérités de Moïse Sarr aux activistes de la Diaspora

Le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur assène ses vérités aux activités qui ont hué la première Dame, Marième Sall à New-York.

« L’élégance démocratique s’entend sous l’angle d’un comportement républicain vertueux, d’une attitude citoyenne responsable et d’un échange de propos respectueux entre adversaires politiques. Et l’adversité en politique ne doit nullement correspondre à l’animosité. C’est malheureusement le triste et pathétique spectacle offert par une poignée de manifestants, aux antipodes de notre culture sénégalaise, qui se sont violemment attaqués à la Première Dame Marième Faye Sall. Cette dame, qui force le respect dans son soutien indéfectible à son mari de Chef d’État, reflète la grandeur de la femme sénégalaise, gardienne de son foyer et mobilisée en permanence au service de la Nation. Elle fait la fierté des femmes de notre pays et bien au-delà par son attachement aux valeurs cardinales de la femme africaine. Je déplore avec la dernière énergie le comportement de ce groupuscule qui n’honore guère la Diaspora en Amérique, au regard de sa participation ô combien importante dans la marche de notre pays.

Les opposants dignes et crédibles ne sont pas ceux qui insultent dans la rue, mais ceux qui, défendant leurs convictions, versent dans la contradiction politique qui, du reste, est nécessaire pour le renforcement de notre démocratie. Ceux-là sont les vrais opposants qui forcent le respect, loin des invectives et insultes. Et ces comportements de quelques personnes en total déphasage avec nos valeurs nous édifient sur le niveau de chauvinisme, d’intolérance et d’extrémisme de certaines personnes qui cherchent à faire le buzz à tout prix, quitte à insulter nos institutions et à ternir l’image de notre pays à l’Étranger. Ce sera peine perdue, car les Sénégalais, pétris de valeurs, de respect et de principes, feront toujours face pour les rappeler à l’ordre. Je suis de ceux qui pensent que l’adversité politique ne doit jamais céder la place à une haine injustifiable et injustifiée… Jamais ! 

Je voudrais enfin exprimer ma grande admiration pour Mme Marème Faye Sall qui a fait preuve d’un courage sans commune mesure en démontrant à la face du monde que le Sénégal est un havre de paix et de tolérance, au-delà de l’adversité politique. Qu’elle en soit vivement remerciée et à travers elle, toutes les femmes du Sénégal.
Plus jamais ça ! »

Moise Sarr 
Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires Étrangères chargé des Sénégalais de l’Extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *