Crash : L’Onu évoque de mauvaises conditions atmosphériques

Un hélicoptère Mi-24 de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), avec à son bord quatre membres de l’Aviation sénégalaise, a été victime d’un crash dans la matinée du vendredi 27 septembre à Bouar, dans la préfecture de Nana-Mambéré, lors d’une mission de soutien aux opérations de la Force de la MINUSCA dans ladite préfecture.

Selon les premiers éléments, cet accident est dû à de mauvaises conditions atmosphériques ayant rendu impossible l’atterrissage.

Sur les quatre membres de l’équipage, trois ont trouvé la mort sur place. Le quatrième est dans un état jugé critique et actuellement évacué à l’hôpital, pour des soins intensifs.

La MINUSCA présente ses condoléances émues et attristées aux familles et proches des victimes, ainsi qu’au Sénégal tout entier.

La mission souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

« Cet accident illustre une fois de plus les risques encourus par les casques bleus dans leur engagement sur terrain, souvent au péril de leur vie », rappelle le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, qui salue l’engagement du Sénégal aux efforts de stabilisation de la RCA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *