Crise politique au Togo : Le parti de Faure se mobilise à Dakar

Les militants de la section sénégalaise de l’Union pour la République soutiennent le président Faure Essozimna Gnassingbe dans son bras avec l’opposition qui rejette les réformes souhaitées par le gouvernement. Ils appellent les adversaires du président du Togo à accepter le dialogue.

La section sénégalaise de l’Union pour la République (Unir), le parti du président Faure Essozimna Gnassingbe a appelé avant-hier l’opposition togolaise à faire preuve d’ouverture en acceptant de dialoguer avec le pouvoir. L’ouverture permettra de réussir le dialogue, selon Dr Dieudonné Kabkia, Porte-parole d’Unir Sénégal qui était face à la presse.

Cet appel fait suite à l’annonce par l’opposition de la reprise des manifestations contre le président Faure qui est soupçonné de vouloir s’éterniser au pouvoir à travers un tripatouillage de la Constitution. La section sénégalaise d’Unir s’est réjoui de « l’esprit d’ouverture du président de la République matérialisé par la grâce présidentielle accordée aux militants de l’opposition arrêtés lors des manifestations ».

Les partisans du président Faure ont rappelé que  la nécessaire onction du peuple constitue le seul moyen d’assurer qu’il n’y aura pas d’obstruction de la part de qui que ce soit. « La consultation populaire n’est pas un épouvantail que la majorité agite comme un chiffon rouge face à l’opposition. Ce n’est pas un chantage, mais la réaffirmation d’un engagement ferme : le processus des réformes ira cette fois jusqu’au bout », ont-ils souligné. « Notre souhait est que le dialogue permette à la classe politique de se rassembler autour d’un texte qui sera soumis au verdict du peuple », ont ajouté les responsables d’Unir Sénégal.

Unir Sénégal dit condamner « avec fermeté les violences survenues lors des manifestations de l’opposition ». Les responsables déplorent les destructions et dégradations causées aux biens publics et privés. «  Nous rejetons les actes d’incivisme, de vandalisme et de violence sous toutes leurs formes, et nous lançons une fois de plus un appel solennel à la classe politique et à l’ensemble de nos concitoyens, à proscrire l’intolérance, le repli identitaire, les incitations à la haine et à la division », a dit le Porte-parole d’Unir Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *