Reprise de ses tournées : Gackou reprend son destin

Malick Gackou va-t-il rejoindre la mouvance présidentielle ou rester dans l’opposition après la formation du gouvernement élargie ? Le bureau politique de son parti réuni hier n’a pas donné une réponse en dépit des rumeurs persistances l’annonçant dans la mouvance présidentielle. Il annonce une tournée dans le nord du pays à partir de la semaine prochaine.  Va-t-on vers la fin du suspense ?

Le secrétaire général du Grand parti, Malick Gackou reprend ses tournées politiques quelques jours après la formation du gouvernement élargie. L’annonce a été faite hier au sortir d’une réunion du bureau politique. Le 16 novembre 2020, l’ancien ministre des sports sera dans le nord du pays plus précisément à Louga, Saint-Louis et Matam. Malick Gackou a aussi annoncé devant ses camarades la tenue du premier congrès ordinaire de son partir. Celui-ci va se tenir dans le premier trimestre de l’année 2021, selon le communiqué publié.

Le communiqué renseigne que le leader du Gp a aussi évoqué la relance de l’économie nationale profondément éprouvée par la crise sanitaire, qui a impacté négativement le taux de croissance qui est passé de 5, 3 % en 2019 à 1,1 % en 2020. Il a insisté sur la nécessité, pour le Sénégal, de mettre en œuvre des stratégies devant lui permettre de retrouver le taux de croissance d’avant COVID mais qui devra être beaucoup plus inclusif. Pour ce faire, a-t-il recommandé, « il urge de porter la qualité de la gouvernance politique et économique à un niveau qui renforcera les capacités de notre pays à répondre plus efficacement aux défis du développement durable centré autour du facteur humain ».

Selon les Coordonnateurs nationaux des cadres, des enseignants, des jeunes, des élèves et étudiants, des femmes et les différents coordonnateurs régionaux du GP se sont « engagés à renforcer l’unité du Parti derrière leur leader pour le triomphe des valeurs cardinales du projet de société du GP pour un meilleur devenir de la Nation sénégalaise ».

S’agissant de la problématique de l’émigration clandestine, le Gp a recommandé la tenue, en relation étroite avec toutes les forces de la Nation, au mois de décembre, des Assises Nationales sur l’Emploi des Jeunes avec en toile de fond une restructuration de toutes les institutions ayant en charge cette question (Anpej, Der, 3Fpt…) pour améliorer leur efficacité et leur efficience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *