Aminata Lô Dieng libérée

Aminata Lô Dieng à une peine de 2 mois assorti de sursis. Son frère Mouhamadou Moustapha Lo, lui aussi, est  condamné à la même peine. Ils devront payer tous les deux une somme de 20.000 frs.
Le juge a finalement retenu les chefs d’accusation d’outrage à agent et violation des règles du couvre-feu. Madame Lô a été relaxée pour le délit d’usurpation de fonction. Une condamnation qui permet à celle qui fut ministre du Tourisme sous l’ère Wade d’humer l’air de la liberté après deux jours de détention.

Pour rappel, l’ancienne ministre avait été placée sous mandat de dépôt depuis le 1er février avec son frère Mouhamadou Moustapha Lô pour avoir violé le couvre-feu et de l’état d’urgence, usurpation de titre et outrage à agent de la fonction publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *