DOUDOU KA, DG AIBD : « Le Sénégal se positionne comme un hub intercontinental, mais pas comme un hub sous-région »

Faisant le point sue l’état d’avancement du plan stratégique Hub aérien et touristique 2021-2025, Doudou Ka, Directeur général de l’Aibd a apporté des précisions sur la place du Sénégal sur le transport aérien dans le continent.  « Plusieurs pays peuvent être (…) le même hub ; le Sénégal ne se positionne pas comme un hub sous-régional mais comme un hub intercontinental », a déclaré Doudou Ka. Le Directeur de l’Aibd faisait allusion à un classement publié qui dit que le Togo et la Côte-d’Ivoire seraient devant le Sénégal. « En réalité, les auteurs n’ont regardé que le trafic interafricain c’est-à-dire le trafic sous-régional. Sur cet aspect, le Togo par sa position de hub sous-régional à travers la compagnie Sky, est aujourd’hui en première position. Mais si on considère en termes de trafic, quand on est en 2020, (période de Covid, à 1,1 million de passagers, le Togo en était à 600 000. Et quand nous sommes à 2,6 millions de passagers, ils sont à 900 000. Donc ce n’est pas comparable. Et d’ailleurs, les aéroports de Dakar et Lomé ne sont pas les mêmes hubs », a-t-il argumenté.

Il a indiqué que l’objectif du Sénégal « est d’être un hub entre l’Europe et l’Afrique et entre les Etats-Unis et l’Afrique ». « Les autres pays de la sous-région comme le Togo se présentent comme un hub de la sous-région. Donc c’est totalement différent ! Le Sénégal et Aibd gardent leur place de leader en dehors de la sous-région après Casablanca et en concurrence avec Abidjan et Accra », a souligné M. Ka. Selon le Directeur général, le concurrent direct du Sénégal est Casablanca. « Nous l’avons rappelé plusieurs fois que dans la stratégie du hub aérien, que notre concurrent, c’est Casablanca », a-t-il fait remarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *