SAINT-LOUIS : LE MÉDIATEUR PLAIDE LA CAUSE DES ENFANTS DE LA RUE

Le médiateur de la République, Me Alioune Badara Cissé, a annoncé avoir décidé de porter le plaidoyer des enfants auprès des pouvoirs publics, parents et maîtres coraniques, afin que ces derniers ne soient plus ’’des victimes abandonnées’’.

La médiateur a mis en place un programme pour la prise en charge des droits de l’enfant dont le Sénégal a ratifié la convention, afin que la défense de leur cause ne se résume plus en « simples slogans », a-t-il indiqué samedi à Saint-Louis, au cours d’une visite à des talibés et enfants déshérités encadrés par l’ONG Belge « Action Sénégal ».

L’initiative de la médiature vise à favoriser « une prise de conscience nationale », afin que ces enfants retrouvent leurs familles, l’école et le sourire’’, pour que les enfants ne soient plus exposés à la délinquance, à la mendicité, à la violence, aux meurtres et rapts d’enfants, a détaillé Alioune Badara Cissé.

Alioune Badara Cissé a déjeuné avec les enfants pris en charge par cette ONG, en présence de la directrice de leur centre, Marie dite Nene Camara.

Selon lui, les mesures prises par l’Etat pour le retrait des enfants de la rue « est une très bonne chose, mais il faut aller au-delà, car avec la recrudescence des violences sur les enfants, la communauté doit se mobiliser pour barrer’’ la voie aux fléaux auxquels ils se trouvent confrontés.

Dans cette perspective, « la médiature sera en croisade » contre la maltraitance des enfants, a-t-il indiqué, ajoutant que le Sénégal ’’ne sera jamais ce que nous souhaitons qu’il soit, tant que nous avons des enfants qui traîneront dans les rues, pas avec un livre en main, mais plutôt un pot de tomate pour chercher la pitance quotidienne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *