Transfert d’argent vers l’Afrique : Le Sénégal à la quatrième place

La Banque Mondiale fait déjà remarquer que les transferts vers la région Afrique subsaharienne se sont accélérés, à 11,4 %, passant ainsi de 34 milliards de dollars en 2016 à 38 milliards de dollars en 2017.

Cette hausse s’explique par l’amélioration de la croissance économique dans les économies avancées et de l’augmentation des prix du pétrole, qui a bénéficié aux économies des pays d’Afrique Subsaharien.

D’après le rapport de la Banque Mondiale publiée le 22 avril, et analysée par Afrique Connection, c’est le Nigeria qui fait figure de champion des transferts d’argent reçus. En 2017, il a reçu 21,9 milliards de dollars en provenance de sa diaspora éparpillée dans le monde.

Sur le podium, le Nigeria est accompagné par l’Egypte 2e, avec 20 milliards de dollars reçus) et le Maroc (3e, avec 7,5 milliards de dollars).

À la quatrième place ex-equo, on retrouve deux autres pays d’Afrique de l’Ouest : le Sénégal et le Ghana, avec 2,2 milliards de dollars reçus pour chacun.

Suivent ensuite : l’Algérie (2,1 milliards dollars), le Kenya (2 milliards dollars), la Tunisie (1,9 milliard), l’Ouganda (1,4 milliard), le Mali (1 milliard), l’Afrique du Sud (0,9 milliard), l’Éthiopie (0,8 milliard), le Liberia (0,6 milliard) et le Burkina Faso (0,4 milliard).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *